Les logiciels les plus utilisés au Burkina Faso

Image Les logiciels les plus utilisés au Burkina Faso

Depuis un certain temps, les nouvelles technologies, notamment l'informatique, sont vues comme un moyen favorable pour accélérer le progrès dans le monde, surtout dans les pays en voie de développement. Burkina Faso, où la majorité de la population est analphabète, en fait partie. En matière de technologie de l'informatique, nous allons étaler au travers de cette rubrique les logiciels les plus utilisés dans ce pays.

Les logiciels propriétaires au Burkina Faso

Un logiciel, il y en a plusieurs types, mais les logiciels propriétaires sont les plus connus et les plus utilisés au Burkina Faso, aussi bien par les novices que par les professionnels en informatique. Un logiciel propriétaire ou logiciel privatif est un type de programme non libre. Ses éditeurs n'autorisent ni légalement ni techniquement l'exécution des concepts de libertés informatiques.

Avec un logiciel propriétaire, il n'est donc pas possible d'exécuter le programme pour tout type d'utilisation, d'accéder à son code source, de le modifier, de l'améliorer ou encore de faire des copies. Cette catégorie de programme est très prisée au Burkina Faso, notamment le système d'exploitation (OS) de « Windows »ainsi que les logiciels de traitement de texte et tableur de la suite « Microsoft Office ». Comme dans la plupart d'autres pays, les ordinateurs intègrent à l'achat des systèmes d'exploitation et des logiciels spécifiques.

Bon nombre de Burkinabès s'initient à l'informatique avec ces programmes, même si ces derniers sont parfois payants. De plus, les formations au niveau des entreprises et des écoles sont souvent réalisées avec des logiciels propriétaires préinstallés.

Les logiciels libres au Burkina Faso

Moins connus du grand public, les logiciels libres sont aussi très appréciés dans certains domaines, du fait qu'ils bénéficient d'une grande capacité d'apprentissage et de maîtrise de l'outil informatique. Un logiciel est dit libre si son utilisation, son étude, son amélioration et sa duplication par d'autres programmeurs sont légalement et techniquement autorisées. Il a la particularité d'avoir un code source accessible pour différentes autres manipulations et modifications.

Ces genres de programme diminuent les charges, vu qu'ils sont gratuits. Aussi, ils permettent d'éviter le piratage créé par l'existence des licences des logiciels propriétaires. Une palette de logiciels libres s'utilise dans la pratique quotidienne comme Firefox, VLC, Open Office, ou encore Linux.

Il est possible de télécharger des logiciels libres en toute sécurité depuis le Burkina Faso grâce aux partenaires d'Eptimum. Ce dernier est un leader e-commerçant français, spécialisé dans la distribution de logiciels en téléchargement. Eptimum vous expose même dans l'article http://www.logitheque.com/eptimum-5-arguments-qui-vous-feront-changer-d-avis-sur-les-logiciels.html les différents avantages en choisissant cette option.

Les logiciels utilisés au quotidien des populations

Mais les logiciels entourent le quotidien des populations au Burkina Faso. Comme il s'agit d'un pays à risque en termes de mortalité des enfants de moins de 5 ans, les acteurs sanitaires mettent en application des solutions de technologies de l'information. Le logiciel CommCare est employé pour soutenir et contrôler le développement de l'enfant et limiter ainsi les maladies infantiles. C'est l'un des outils les plus adoptés en télésanté.

D'autres programmes informatiques s'utilisent aussi souvent en Burkina Faso pour améliorer particulièrement l'environnement professionnel. Parmi les plus essentiels, on trouve Perfect, un logiciel de gestion des opérations de microfinance ; ou encore TruBudget, un logiciel garantissant la transparence et l'efficacité pour le contrôle des fonds.